Qui sommes nous?

(pour postez vos commentaires, c'est en bas de page!)

Nous sommes un collectif de randonneurs, de Revel et des environs.

 

Nous aimons Belledonne, notre montagne qui a su conserver son authenticité et que nous voulons protéger.

 

Belledonne, c'est pour beaucoup de randonneurs un espace symbole de liberté, une montagne difficile d'accès qui se mérite et inspire le respect.

 

Belledonne, c'est un espace partagé entre de multiples activités de travail et de loisirs, randonneurs, pécheurs,  traileurs, chasseurs, cueilleurs de champignons, VTTistes,  alpinistes et bien d'autres.

 

C'est aussi un espace de travail pour tous ceux qui ont façonné ce paysage: bergers, forestiers, agriculteurs et mineurs d'autrefois.

 

Belledonne, c'est un milieu naturel exceptionnel à protéger, sans en exclure les humains qui font vivre la montagne.

.

Nous sommes inquiets des interdictions et des projets qui limitent la pratique de la randonnée dans Belledonne.

 

Nous pensons que la protection du milieu et la cohabitation des différents acteurs peuvent se gérer par la concertation, l'information et la formation. L'interdiction ne devrait intervenir qu'en dernier recours,  dans des cas exceptionnels.

 

la plaine de la pra

Nous pensons que le point de vue des randonneurs devrait être mieux pris en compte dans les concertations locales.

 

Les randonneurs représentent l'immense majorité des pratiquants de la montagne, mais ils ne sont pas organisés aussi efficacement que d'autres acteurs et ne sont pas consultés comme ils devraient l'être.


Notre CREDO

Une Montagne Ouverte aux Randonneurs à Revel et Belledonne

Vigilance-BelledONNE

Un outil de communication et de dialogue pour identifier et prévenir les atteintes à la liberté de randonner.

Contactez-nous par email, exprimez votre point de vue dans les commentaires du blog!

Animateur du site

René DOUCET

Revelois, pratiquant la montagne sous de multiples formes depuis 40 ans

Randonneur amoureux de Belledonne

Organisateur bénévole de randonnées en milieu associatif

Allergique aux règlementations injustifiées.


Exprimez-vous!

Commentaires: 5
  • #5

    Patrick Bh (jeudi, 22 novembre 2018 20:39)

    Bravo, belle initiative, et beau site.
    Je randonne régulièrement, la montagne doit rester en libre accès, et nous devons aussi la respecter. Plutôt que de dépenser de l'argent à mettre des barrières et des interdictions, on ferait mieux de faire de l'information et de l'éducation.
    Les associations de randonnée ont ce rôle, il faut les aider. La montagne est un espace de liberté, loin des lois et des organisations, gardons la ainsi, sinon ce ne sera plus la montagne.

  • #4

    Alexane (mercredi, 21 novembre 2018 19:11)

    Randonneuse, amoureuse de la montagne (Belledonne et les autres qui nous entourent) je ne peux qu'adhérer à votre démarche. La montagne doit rester ce qu'elle est : un magnifique espace de liberté dans notre région.

  • #3

    Gratier Patrick (mercredi, 21 novembre 2018)

    Bonjour!
    Gardons libre d'accès la montagne, dernier espace de liberté! Toute tentative de limiter les accès se heurtera à une forte résistance de bien des marcheurs. On paye assez d'impôts pour avoir accès à notre territoire de France.
    Je note toutefois deux dérives très dommages pour la montagne comme Pour ses amoureux:
    - l'incivilité galopante de nombre de pratiquants qui abandonnent leurs déchets au lieu de les redescendre!
    - l'absence de toilettes dans les sites naturels très fréquentés! Nous sommes bien loin des standards US ou Canadiens! Taxer c'est bien Mais Quand il n'y a pas de retour sur ce sujet: NON

  • #2

    Pedro (mercredi, 21 novembre 2018 17:27)

    La montagne est un bien commun, que nous devons partager, mais aussi protéger.
    La montagne est un espace de liberté qu’il nous faut laisser accessible à tous.
    C’est sûr, il faut faire un effort d’information et d’éducation pour que ce bien commun ne soit pas dégradé
    C’est sûr, il faut faire un effort d’aménagement pour que chacun puisse accéder à ce bien commun sans qu’il soit entravé de façon excessive dans sa liberté d’aller et venir.
    Pour tout cela, il vaut mieux faire appel à notre sens des responsabilités. Pour conserver, valoriser, promouvoir ce bien commun, nous avons besoin du concours de tous.
    L’absence de représentants des randonneurs dans la concertation des mesures à prendre entraine un déséquilibre qui pourrait être préjudiciable. Il vaut mieux réunir toutes les sensibilités, toutes les intelligences pour prendre la décision la mieux adaptée.
    L’interdiction de bivouac me parait être contradictoire avec la promotion par les collectivités du GR 738 (Haute Traversée de Belledonne).
    J’ai 70 ans, j’ai eu la chance pendant près de 50 ans de cheminer, d’escalader, de skier dans ce massif de Belledonne qui m’a offert des joies, des surprises, mais aussi des souvenirs que je garde en moi ? J’ai eu la chance de profiter de ses beautés, de sa minéralité, d’accéder aux lieux parfois reculés et éloignés.
    Je me dis que ce serait bien que d’autres découvrent ces les lieux magiques et qu’ils en profitent en toute quiétude comme ça été le cas pour moi.
    Encore un petit mot, je trouve votre site responsable, mesuré et équilibré dans les informations qu’il apporte.

  • #1

    Jacky (mardi, 20 novembre 2018 20:01)

    200% d'accord. Les randonneurs qui sont respectueux de la montagne demandent aussi qu'on les respecte.